Faux-semblants (NOUVELLE)

Ma nouvelle Faux-semblants a été publiée au sein de l’anthologie « Le meurtre était (presque) parfait ! », chez Évidence Éditions, dans la collection « Clair-Obscur ».

Pour la lire, commandez (en ligne) l’anthologie en format numérique ou papier.

En voici les premières lignes :

« Mon nom est Anthony Rivera et j’ai tué une femme.

Elle s’appelait Hallie Cohen et venait de fêter son vingt-huitième anniversaire en ma compagnie dans un bon restaurant du centre de San Francisco.

Ce n’était pas la première fois que je planifiais de la faire disparaître. Nous nous fréquentions depuis six mois et j’en avais déjà eu l’occasion. Dans le scénario que j’avais échafaudé, elle devait boire plus que de raison, tout d’abord en public, devant des témoins qui pourraient en attester, ensuite en privé, quand nous serions rentrés chez moi. Il était en effet impératif qu’elle soit relativement éméchée à l’instant de sa mort.

Le problème était de trouver le dosage adéquat. »

Illustration : Portsmouth Square, San Francisco, during the Gold Rush (1851)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s