L’œil d’Odin (NOUVELLE)

Ma nouvelle L’œil d’Odin a été publiée par les Éditions 15K, œuvre accompagnée d’une interview consultable en cliquant ici (attention aux spoilers).

Pour la lire, commandez-la (en ligne) en format numérique ou audio (narrateur : Dominique Rambaud ; un grand merci à ce dernier pour son excellent travail).

En voici les premières lignes :

« Allemagne, 5 novembre 1942

Cette nuit encore, les Berlinois ne seraient pas dérangés.

Les quadrimoteurs à long rayon d’action de l’armée de l’air britannique avaient épargné la capitale, préférant sans doute frapper les installations portuaires de la mer du Nord abritant les redoutables U-Boote de la marine de guerre allemande. C’est à peine si, au loin, tonnait quelque canon antiaérien et qu’un trio de projecteurs de la DCA balayait une portion de ciel ennuagé.

Debout, à l’étage, devant la fenêtre de l’une des chambres, Olga von Knipper jeta un œil en contrebas, dissimulée dans l’ombre du grand rideau. Un binôme de soldats en uniforme de la Waffen-SS montait la garde près de l’entrée de la maison.

Derrière elle, à moitié nu, Adolf Hitler s’était assoupi.

Il lui fallait prendre une décision. Car ce dernier n’avait pas besoin de dormir très longtemps pour se refaire une santé. Ainsi son amant ne tarderait-il pas à s’éveiller et l’espionne laisserait passer sa chance d’infléchir le cours de l’histoire. Elle avait souvent répété pareille situation périlleuse, en pensée et en action, à la manière d’une artiste travaillant un rôle. En cela, son métier l’avait aidée. Il ne lui restait plus qu’à se lancer. »

Illustration : Œuvre originale due à l’artiste Quentin Marcadet (2019)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s