Complot (NOUVELLE – 2/12)

Le présent texte, intitulé Complot, a été publié chez Mondes Futuristes Éditions, au sein d’un recueil de douze nouvelles, en date du 6 octobre 2018.

Pour le lire, commandez (en ligne) le recueil en format papier dès maintenant, ou depuis votre librairie de quartier.

En voici les premières lignes :

« Le Havre-de-Grâce, le 19 septembre 1749

Comme tous les soirs, l’auberge était pleine à craquer.

Travesti en ouvrier un peu souillon venu se rincer le gosier après une énième journée de labeur, Étienne Roussel écoutait attentivement les deux complices assis à sa table. De temps à autre, pour donner le change, l’inspecteur frappait du poing ou lançait sa jambe et rotait dans la foulée. À vrai dire, plus les conjurés le croiraient ivre et moins ils s’efforceraient de parler à voix basse. En effet, l’incessant vacarme le gênait, de même que les épouvantables effluves de vin, de sueur et de tabac craché à terre après avoir été méthodiquement mâchouillé.

Le jeune homme jeta un œil à l’albergeur.

Ce dernier faisait signe à ses serveuses de presser le pas et d’accélérer la cadence, tandis que sa fille aînée lui chuchotait à l’oreille. Soudain, ses traits se figèrent. Il adressa un regard froid à Roussel qui comprit que les renforts arrivaient.

Le policier saisit le pichet de rouge posé devant lui et s’en servit une rasade en prenant soin d’en renverser la moitié à côté. Après quoi il feignit de se redresser avec peine. Et quand ses collègues enfoncèrent la porte, il était prêt.

« Sûreté publique ! » cria l’un d’eux.

Sur ses jambes et bien en évidence, le Normand alpagua le criminel le plus proche, cependant que l’autre était interpellé par trois gaillards en uniforme qui n’y allèrent pas de main morte. Tout autour, la foule s’agitait et hurlait, vomissant des torrents d’injures en arborant autant de bras d’honneur pour saluer la visite inopinée et bruyante des forces de l’ordre. »

Illustration : Cimetière de sainte Marie (Le Havre)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s