Histoire des services secrets (LIVRE) – 07/97 – Origines – Retour aux sources

Progressivement et à intervalle régulier, je rendrai mon livre, intitulé Histoire des services secrets : le théâtre d’ombres du réel, disponible via téléchargement gratuit sur le présent site.

Aujourd’hui, vous pouvez télécharger le chapitre Origines – Retour aux sources en cliquant sur le lien.

Pour lire l’ouvrage dans son intégralité, commandez (en ligne) le tome I et le tome II en format papier ou numérique.

Prix papier : 17 euros ; Prix en .PDF : 6 euros.

En voici les premières lignes :

« Entrez dans la peau de l’un de vos lointains ancêtres.

Le fait que votre mère ait survécu jusque votre naissance prouve qu’elle évolue alors dans un environnement capable de satisfaire ses besoins physiologiques. Le premier d’entre eux est bien sûr l’étanchement de la soif. L’eau de mer, à cause de sa salinité élevée, est mortelle à court terme, et cette femme a donc dû trouver une source d’eau douce. Mais si le climat est tropical ou équatorial, les pluies abondantes et régulières auront aidé.

S’agissant de la nourriture, votre génitrice peut pêcher. Grâce au climat et au régime des précipitations l’accompagnant, les rivières et le poisson ne manquent pas. Peut-être chasse-t-elle du petit gibier, mais ce n’est pas indispensable. Enfin, des fruits en abondance parsèment le paysage. Je peux en déduire que cette personne vit à proximité d’un cours d’eau.

Il lui faut aussi un endroit où se reposer, de préférence à l’abri des prédateurs, des curieux, des intempéries et du vent. Dans cet ordre-là. Construire une hutte en un lieu soigneusement choisi est amplement suffisant. Et parce que les températures s’y prêtent, des vêtements sont à peine nécessaires.

Ensuite, viennent les besoins d’ordre sécuritaire. »

Liste complète des chapitres disponibles :

Consultable en cliquant sur Livres ; agréable lecture à vous !

Illustration : Image composite du bâtiment Louise-Weiss abritant le Parlement européen de Strasbourg (à droite), construit sur le modèle de la Grande Tour de Babel (à gauche), toile due à Pieter Brueghel l’Ancien, peintre brabançon du XVIe siècle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s